Renault et Dacia face à la crise : la marque français s’attend à une production plus élevée au second semestre 2022

Renualt Group
Renualt Group

Le constructeur automobile français Renault (RENA.PA) constate une certaine amélioration concernant la disponibilité des semi-conducteurs et s’attend à ce que le niveau de production de semi-conducteurs soit nettement plus élevé au second semestre de cette année par rapport à premier semestre, a déclaré Fabrice Cambolive, directeur général délégué de la marque Renault, rapporte Reuters.

Les ventes mondiales de Renault Group s’élèvent à 1 000 199 unités au 1er semestre 2022, en baisse de -12,0 % par rapport au 1er semestre 2021 à périmètre équivalent, dans un contexte perturbé par la crise des semi-conducteurs et marqué par l’arrêt des activités du Groupe en Russie.

Dans ce sens, Renault Group poursuit sa politique commerciale orientée vers la création de valeur qui conduit à une progression de la part de ses ventes sur les canaux les plus rentables. Sur les cinq pays principaux d’Europe (France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni), la part des ventes à particuliers représente 66 % versus 53 % au 1er semestre 2021.

En outre, la marque Renault continue à afficher une forte progression sur le marché électrifié : la gamme E-Tech (véhicules électriques et motorisations hybrides) représente 36 % des ventes de véhicules particuliers en Europe au 1er semestre 2022 (contre 26 % en 2021). Les ventes de Renault sur le segment C progressent de 12 % par rapport au 1er semestre 2021 avec notamment le succès d’Arkana avec plus de 40 000 ventes cette année, les versions E-Tech (HEV) étant aujourd’hui les plus demandées (59 %).

Par ailleurs, Dacia confirme sa troisième place des ventes à particuliers en Europe et maintient sa progression avec une hausse de 5,9 % des immatriculations par rapport au 1er semestre 2021. Un succès porté notamment par Dacia Sandero, modèle le plus vendu aux particuliers en Europe pour la cinquième année consécutive et Duster, modèle SUV le plus vendu aux particuliers en Europe depuis 2018.