Renault renouvelle entièrement sa gamme de véhicules utilitaires électriques : Avec le nouveau Kangoo Van E-Tech Electric, le constructeur automobile français présente la deuxième génération du premier fourgon compact entièrement alimenté par batterie en série. 

Son entraînement électrique tire son énergie d’une batterie lithium-ion d’une capacité de 45 kWh, qui permet une autonomie allant jusqu’à 300 kilomètres dans le cycle de test WLTP et peut être chargée avec une large gamme de capacités et de courants de charge. Selon la version, cela comprend également une charge rapide en courant continu et une capacité de charge de 80 kW. Au cours de sa mise à jour, le Master E-Tech Electric dans la catégorie jusqu’à 3,5 tonnes de poids total recevra une batterie de 52 kWh, ce qui permet une autonomie WLTP pratique de 200 kilomètres.

Comme le précédent modèle vendu à 70 000 unités, Renault proposera le nouveau Kangoo Van E-Tech Electrique en deux longueurs offrant le même volume de rangement et la même charge utile que le Kangoo Van à motorisation classique. La version standard (L1) offre une capacité de chargement allant jusqu’à 3,9 mètres cubes et une charge utile de 600 kilogrammes. La version longue (L2), qui suivra ultérieurement, peut transporter jusqu’à 800 kilogrammes de fret dans son espace de stockage maximal de 4,9 mètres cubes. La charge remorquée de 500 kilogrammes dans les deux variantes de carrosserie augmente également la valeur utilitaire.

Comme pour le modèle frère à moteur thermique, l’ouverture de chargement latérale de 1,45 mètre de large “Open Sesame by Renault” sans montant B et la galerie intérieure intelligente “Easy Inside Rack” sont disponibles pour Kangoo Van E-Tech Electric, qui permet de stocker des objets longs tels que des échelles ou des tuyaux sur le dessus du véhicule, laissant le plancher de la zone de chargement libre pour une cargaison supplémentaire.

MOTEUR ÉLECTRIQUE PUISSANT POUR UNE CONDUITE DÉTENDUE

Un moteur électrique de 90 kW/122 ch assure l’entraînement. Il mobilise un couple maximal de 245 Nm, qui est disponible dès le démarrage et assure ainsi un trajet détendu dans le trafic de livraison urbain. La batterie de 45 kWh se compose de huit modules faciles à réparer. La consommation d’énergie selon WLTP se situe entre 17,1 et 18,6 kWh/100 km (VLow). Si le véhicule est équipé du chargeur 22 kW, la batterie de traction dispose également de refroidissement liquide et de résistances électriques. Ils chauffent automatiquement la batterie au niveau de température optimal, ce qui garantit la plus longue autonomie possible et réduit le temps de charge. Renault accorde une garantie de huit ans ou 160 000 kilomètres sur la batterie. 

CHOIX DE DEUX CHARGEURS EMBARQUÉS

Dans sa version de base, Kangoo Van E-Tech Electric est équipé d’un chargeur embarqué à courant alternatif (AC) d’une capacité de charge de 11 kW, idéal pour recharger sur le boîtier mural en le dépôt. Il permet de charger la batterie de 15 à 80 % de sa capacité en 2h40 sur une borne à courant alternatif (AC) d’une capacité de charge de 11 kW (400 volts) et en 13 heures environ sur un boîtier mural de 3,7 kW (230 volt).

Le chargeur de 22 kW permet une charge accélérée sur les bornes de recharge publiques. En option exclusivement pour la variante avec chargeur embarqué de 22 kW, Renault propose un système de charge pour courant continu de 80 kW. Ainsi, la batterie de Kangoo Van E-Tech Electric peut être rechargée en énergie pour une distance de conduite de 170 kilomètres en seulement 30 minutes sur des bornes de recharge rapide, de plus en plus nombreuses le long des autoroutes et des routes nationales.

STRATÉGIE DE FREINAGE RÉCUPÉRATIF EN TROIS ÉTAPES

La stratégie de freinage récupératif contribue également à la grande efficacité de Kangoo Van E-Tech Electric. Le conducteur peut basculer entre trois niveaux de récupération du niveau un (pas de freinage récupératif) au niveau trois (récupération maximale) à l’aide des palettes de changement de vitesse sur le volant. Avec une récupération maximale, le conducteur accélère et freine presque exclusivement à l’aide de la pédale d’accélérateur.

L’activation du mode Eco, dans lequel la puissance du moteur électrique et la vitesse de pointe sont réduites, apporte également des avantages en termes d’autonomie, notamment en ville. Y compris le mode Eeco et les niveaux de récupération, le conducteur dispose de six modes de conduite pour un maximum de confort ou la plus grande autonomie possible. Autre technologie d’amélioration de l’efficacité, Renault utilise la climatisation avec pompe à chaleur dans le Kangoo Van E-Tech Electric avec le chargeur embarqué de 22 kW – ou en option pour les versions avec un chargeur de 11 kW. Contrairement aux radiateurs à résistance électrique conventionnels, le système tire la majeure partie de l’énergie pour le chauffage de l’air ambiant. De ce fait, il nécessite nettement moins d’énergie et permet un gain d’autonomie d’environ 85 kilomètres.

L’application smartphone My Renault et le système multimédia EASY LINK augmentent encore la flexibilité et l’autonomie de Kangoo Van E-Tech Electrique avec des services supplémentaires pour les véhicules électriques. Ils permettent entre autres de programmer le processus de charge pour des périodes avec des tarifs d’électricité avantageux et la pré-climatisation de l’habitacle. De plus, ils renseignent sur les bornes de recharge les plus proches et leur disponibilité et déterminent l’autonomie restante lors du choix d’un itinéraire.

Renault produit le Kangoo Van E-Tech Electric sur le site de Maubeuge. En vue du démarrage de la production du fourgon de livraison électrique et de ses modèles frères de Nissan et Mercedes-Benz, le constructeur a investi 450 millions d’euros dans la production. Le moteur électrique et le chargeur embarqué sont fabriqués sur le site Renault de Cléon.

Le nouveau Kangoo Van E-Tech Electric peut être commandé en Suisse depuis le 1er juin et démarre au prix de CHF 34’750 (hors TVA).

MASTER E-TECH ELECTRIC MAINTENANT AUSSI AVEC CHARGE EN COURANT CONTINU

À l’avenir, la recharge en courant continu (CC) sera également possible avec le Master E-Tech Electric : À l’avenir, un chargeur embarqué de 22 kW sera disponible pour la recharge en courant continu du transporteur électrique pleine grandeur, qui permettent de recharger l’énergie en 45 minutes sur 50 kilomètres pour “faire le plein”. Le grand fourgon électrique à batterie est équipé de série d’un chargeur embarqué à courant alternatif (AC) d’une capacité de charge de 3,7 kW. Une autre innovation est la batterie de 52 kWh au lieu de la précédente batterie de 33 kWh. Il permet une autonomie de 200 kilomètres dans le cycle de test WLTP, ce qui répond aux besoins de mobilité de la plupart des clients des services de livraison urbains et suburbains. La batterie peut être chargée à 80 % de sa capacité maximale en onze heures à l’aide d’un boîtier mural de 3,7 kW. Cela permet au véhicule d’être alimenté en énergie de manière pratique et économique pendant la nuit. Autre nouveauté, le système de freinage qui a été revu pour une récupération encore plus efficace.

Comme auparavant, la batterie à plat est située sous le plancher de la cabine, de sorte que l’espace de chargement est entièrement disponible. Il alimente en énergie un moteur électrique de 57 kW/76 ch.

LARGE VARIÉTÉ DE VARIANTES

Renault proposera le Master E-Tech Electric mis à jour en 15 versions avec un choix de trois longueurs et trois hauteurs et des poids bruts de 3,1 et 3,5 tonnes au lancement. Une variante jusqu’à 3,8 tonnes sera ajoutée ultérieurement. Les quatre variantes de fourgon tôlé offrent un volume de chargement de 8 à 15 mètres cubes. Comme autre version, le châssis de plate-forme est disponible dans les variantes L2 et L3. Il convient parfaitement comme base pour les bennes à plateau, les bennes basculantes ou les fourgons avec un volume de chargement allant jusqu’à 20 mètres cubes.

Le travail quotidien dans le Master E-Tech Electric est facilité par la surface de travail Easy-Life, qui peut être étendue via la fonction One-Touch et utilisée comme poste de travail supplémentaire, et le tiroir coulissant Easy-Life d’une capacité de 10,5 litre. Il y a aussi un support de tablette, la surface de charge inductive pour smartphone et le système d’infodivertissement R-LINK Evolution.

La gamme de systèmes d’aide à la conduite disponibles comprend les aides au stationnement avant et arrière, la caméra de recul, la stabilisation par vent de travers, l’alerte de sortie de voie, le capteur de luminosité et de pluie et l’assistant de freinage d’urgence. De plus, il y a l’assistant de vue arrière, qui utilise une caméra pour surveiller la situation du trafic à moyenne et grande distance derrière le véhicule.

Renault fabrique le Master E-Tech Electric sur le site de production historique de Renault à Batilly.