NIO-ET7
NIO-ET7

NIO prépare le lancement de sa sous-marque de voitures électriques dans le vieux contient, et ce à un prix qui débute à 15 000 euros.

NIO est une marque chinoise de voitures électriques de renommée dans le pays asiatique. En Europe l’entreprise va se concentrer à déployer sa sous-marque de voitures électriques bon marché : des modèles abordables à partir de 15 000 euros, à qui on a confié la pénible mission de détrôner les rois du low-cost dans le vieux contient, en l’occurence les modèles Dacia.

En effet, nous connaissons déjà la marque NIO, bien qu’elle n’ait pas encore terminé son déploiement en Europe, mais celles que nous sommes sur le point de connaître plus en détail sont la gammes de voitures ALPS et Firefly : la première étant sa sous-marque milieu de gamme, avec notamment la ALPS EV qui ciblera directement la future Tesla Model 2, avec un prix inférieur à 25 000 euros. Ainsi, la seconde est celle qui nous intéresse le plus. Car ce sont les modèles Firefly qui envahiront, sous peu, certains marché européen, comme l’Italie, l’Espagne et certainement la France.

La Firefly -nom de code- est la sous-marque ‘low cost’ des voitures électriques bon marché, qui présenteraient une alternative, notamment à la Dacia Spring et la BYD Seagull, avec un prix qui débute à environ 15 000 euros. Pour le moment, NIO commence le déploiement de Firefly, dans un premier temps, sur l’Espagne et d’autres pays européens.

On sait peu de choses sur les spécifications et les dimensions exactes des véhicules électriques économiques de NIO, mais l’usine F4 de Chuzhou qui assemblera la voiture électrique la moins chère de NIO commencera sa production au troisième trimestre de 2024, pour l’exporter directement vers l’Europe.