Cafe Chic CB1000R

Honda Motor Europe sera de retour à Biarritz (France) ce week-end à l’occasion de la 8e édition du festival Wheels & Waves qui se déroule du 12 au 16 juin 2019. Un évènement particulier puisqu’il permettra également de fêter le 50e anniversaire de la famille des quatre cylindres Honda depuis l’apparition de la toute première CB 750 en 1969.

Désormais internationalement reconnu avec des déclinaisons aussi bien au Japon qu’aux États-Unis, Wheels & Waves (W&W) est un festival au concept très particulier. On n’y traite pas simplement de machines préparées mais aussi de surf, de skateboard et de musique, le tout dans le cadre spectaculaire de la ville de Biarritz, sur la côte basque.

50 ans après arrivée sur le marché de la « mère » de toutes les grosses cylindrées modernes, Honda va célébrer l’héritage des quatre cylindres en ligne de la génération CB avec la présentation et l’exposition de 12 des plus belles préparations européennes réalisées sur la base du fer de lance de la gamme Neo Sport Café, la CB1000R.

Cette gamme, qui compte les CB1000R, CB650R, CB300R et CB125R, n’est pas constituée de modèles rétro mais plutôt de ce que l’on pourrait qualifier de néo-classiques, c’est-à-dire des machines parfaitement contemporaines associant des formes et un style classique avec des technologies très modernes.

Les 12 créations qui sont présentées cette année sont originaires d’Espagne, de France, de Suisse ou encore d’Italie et témoignent toutes de la myriade de préparations possibles autour de la CB1000R. Pour saluer comme il se doit l’héritage et les 50 ans de développement ininterrompu des quatre cylindres en ligne Honda, ces machines seront rejointes sur leur podium par une Honda CB750 originelle.

En 1969, la Honda CB 750 est apparue comme une révélation. Repoussant les limites à tous les niveaux, la « 750 Four” n’était pas simplement la première quatre cylindres en ligne de grosse cylindrée produite en grande série, elle était aussi la première à bénéficier d’origine d’un frein avant à disque à commande hydraulique ainsi que d’un démarreur électrique. Initialement développée pour le marché nord-américain et proposée un tarif ultra-compétitif de seulement 1 495 $ de l’époque, la CB750 a indiscutablement fixé la norme pour les 50 années qui ont suivi.

Parmi toutes les machines exposées, on notera trois CB1000R issues du concours ‘Dream Garage’organisée par Honda Espagne. L’une de ces machines, réalisée par Hakuba Motos et baptisée ‘Alfredo’, est directement inspirée par l’emblématique Freddie Spencer et a notamment participé à la course de Punks Peak qui se déroule sur les collines de Jaizkibel Hondaribia et qui marque le début des cinq jours de festivités du W&W.

La Suisse est représentée par deux déclinaisons très différentes de la CB1000R. Avec ses jantes carbone signées Rotobox, la CB1000R-adical, dessinée et réalisée par le tandem Fuhrer Moto et Gannet Design, est une machine à la présentation très agressive dont la peinture type camouflage a été réalisée à la main et sur mesure par Walter Oberli. Elle est accompagnée d’une étonnante Africa Four CRF1000R, un mélange de concepts et d’idées issues de la gamme Honda actuelle avec ses jantes chaussées de pneumatiques enduro, son train avant de CRF450R et sa peinture qui reprend les coloris traditionnels du HRC.

Pour sa part, Honda Italie expose trois machines à Biarritz dont l’une, ‘The Tribute’(l’Hommage), tire ses coloris de la CB750 de 1969.

Enfin, originaires de France, quatre autres préparations sur base de CB1000R complètent cette exposition unique, donc une splendide « Black Édition » réalisé par le concessionnaire local 3C Motos.