Volkswagen lance ses services de mobilité sur Astypalea

Volkswagen
Volkswagen

Le projet « Smart & Sustainable Island » sert de laboratoire pour la mobilité de demain et la décarbonisation rapide en Europe.

La mobilité du futur est déjà une réalité sur l’île grecque d’Astypalea. Le service de covoiturage « ASTYBUS » et le service de partage de véhicules « astyGO » ont été mis en service ce jeudi 2 juin en présence du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis et du Président du Directoire de Volkswagen Herbert Diess. Ces deux services de mobilité fonctionnent exclusivement pour des véhicules entièrement électriques et assurent une mobilité nettement améliorée sur l’île, comparée à l’ancien système de transport public. Prochaine étape dans la transformation d’Astypalea : d’ici 2026, l’île veut passer à une mobilité intelligente et durable et moderniser complètement son système énergétique. Le projet conjoint du groupe Volkswagen et de la République hellénique sert de futur laboratoire pour une décarbonisation rapide en Europe.

Des services de mobilité intelligents et entièrement électriques

Des services de mobilité intelligents remplacent la ligne de bus traditionnelle, qui offrait jusqu’à présent un transport public limité sur Astypalea. Contrairement à la ligne de bus, les services de mobilité fonctionneront toute l’année et permettront en même temps de relier un plus grand nombre de lieux différents sur l’île. Le service de covoiturage ASTYBUS fonctionnera avec cinq véhicules de la marque Volkswagen ID. Buzz¹, dès que le modèle aura été lancé à l’automne 2022. D’ici là, le service sera exploité avec l’ID.4². Via le service de partage de véhicules astyGO, les clients peuvent louer des voitures électriques de Volkswagen ainsi que des e-scooters de SEAT MÓ et des e-bikes de Ducati. Tous les véhicules peuvent être réservés via un smartphone et l’application intégrée astyMOVE.

Le nombre de véhicules électriques sur Astypalea ne cesse d’augmenter. Après que la police, les autorités aéroportuaires et la municipalité sont passées à l’e-mobilité l’année dernière, s’ajoute aujourd’hui la première ambulance électrique de Grèce. En outre, un premier e-taxi transporte des clients depuis peu à travers l’île et le premier client privé a reçu son ID.3³ récemment. La République hellénique encourage le passage à l’e-mobilité par des primes d’achat attractives.

Un nouveau système solaire pour alimenter l’e-fleet

Le système énergétique fonctionnera progressivement avec une énergie renouvelable provenant de sources locales. Aujourd’hui, une deuxième installation photovoltaïque a été mise en service, alimentant en énergie verte l’actuelle flotte de véhicules électriques.

En outre, la République hellénique a lancé ce jeudi  2 juin un appel d’offres pour la poursuite de la transformation du système énergétique. D’ici 2023, un nouveau parc solaire fournira environ 3 mégawatts d’énergie verte, qui couvriront 100 % de l’énergie nécessaire à la recharge des véhicules électriques et plus de 50 % de la demande énergétique globale de l’île. D’ici 2026, le nouveau système énergétique sera encore étendu pour couvrir plus de 80 % de la demande totale en énergie. Jusqu’à présent, l’île était alimentée en électricité par des générateurs diesel.

Étude scientifique : Un intérêt marqué pour l’e-mobilité et les services de mobilité intelligents

Selon les premiers résultats provisoires d’une enquête en cours, les habitants d’Astypalea sont très intéressés par les véhicules électriques et les services de mobilité intelligents. Plus de 65 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient généralement prêtes à passer à un véhicule électrique, à condition d’obtenir des aides à l’achat. Si le respect de l’environnement est le principal avantage des véhicules électriques, les coûts et l’infrastructure de recharge suscitent également des inquiétudes. Le covoiturage et le partage de véhicules pourraient modifier considérablement le comportement en matière de mobilité. Près de 50 % des personnes interrogées ont déclaré que, sous certaines conditions, elles envisageraient de renoncer à leur propre véhicule et de passer à l’utilisation des nouveaux services de mobilité.

L’enquête a été menée au cours de l’été 2021, avec la participation de 221 personnes au total. Le premier rapport intermédiaire complet sera publié au cours du second semestre de l’année. Des scientifiques de l’Université de la mer Égée (Grèce) et de l’Université de Strathclyde (Écosse) suivent et évaluent le projet sur plusieurs années.

Le projet « Smart & Sustainable Island » vise à mieux comprendre la transformation d’un système dans sa globalité. D’ici cinq ans, l’Ile d’Astypalea doit être largement convertie à la mobilité et l’énergie durables – avec des véhicules purement électriques, des services de mobilité intelligents et un système énergétique vert. La taille de l’Ile d’Astypalea correspond à peu près à celle de l’Ile de Sylt en Allemagne et accueille environ 36 000 touristes chaque année.