Stellantis Motorsport frappe un grand coup en Catalogne

Citroën C3 Rally2
Citroën C3 Rally2
  • De nouveau 100 % asphalte, le RallyRACC Catalunya – Costa Daurada accueillait pour la première fois depuis de nombreuses années, les pilotes du Championnat du monde et du Championnat d’Europe. Cinq C3 Rally2 étaient présentes en Espagne : les équipages Yohan Rossel-Arnaud Dunand, Jan Solans-Rodrigo Sanjuan de Eusebio, Alejandro Cacho-« Jandrin » et Patrick Déjean-Yannick Jammes défendaient leurs chances en WRC2 tandis que Yoann Bonato et Benjamin Boulloud avaient l’intention de jouer les premiers rôles en ERC. Tous les équipages représentants Stellantis Motorsport ont réalisé une prestation majuscule, que ce soit dans la catégorie Rally2 ou en Rally4.
  • Tenant du titre en WRC3 et auteur de trois podiums, dont deux victoires cette saison, Yohan Rossel, copiloté par Arnaud Dunand, découvrait pour la première fois les spéciales locales. Fidèle à son habitude, Rossel exploitait tout le potentiel de sa C3 Rally2 pour s’adapter rapidement à l’asphalte espagnol, tout en se méfiant de la dégradation de la route. Après avoir su s’adapter aux conditions changeantes du premier jour avec une belle pointe de vitesse, Rossel restait sur un rythme soutenu lors de la deuxième étape pour remonter à la deuxième place avec notamment deux scratchs consécutifs. Constant et rapide, Rossel décrochait un quatrième podium en WRC2 cette saison avec une deuxième place, de quoi le mettre en confiance pour préparer son programme WRC2 en 2023.
  • Suivi de près par Citroën Racing, Alejandro Cachon, copiloté par « Jandrin », faisait rapidement jeu égal avec les plus rapides du WRC2. Avec une expérience limitée au volant d’une quatre roues motrices, il signait rapidement des temps dans le Top 5 et notamment un 2e temps dans l’ES5. Déjà très rapide, alors qu’il est encore en phase d’apprentissage, le jeune pilote espagnol se faisait piéger en fin de première étape. Reparti en « Nouveau Rallye », Cachon montrait un potentiel très prometteur avec un nouveau 2e temps dans l’ES16. Après avoir brillé avec deux victoires consécutives dans le Super Championship espagnol, Cachon s’est révélé sur la scène internationale. Également engagés pour préparer sa saison 2023, Jan Solans et Rodrigo San Juan de Eusebio montraient leur détermination tout le long du rallye au volant de la C3 Rally2 pour remonter à la neuvième place finale, après avoir concédé de précieuses secondes dans une ES3 particulièrement piégeuse.
  • Présents régulièrement sur des rallyes européens, Patrick Dejean et Yannick Jammes s’attaquaient pour la première fois au RallyRACC Catalunya – Costa Daurada. L’équipage français découvrait la C3 Rally2 sur l’asphalte espagnol. Piégé dans une première étape exigeante, le binôme travaillait ensuite sur les différents réglages de la C3 Rally2 pour peaufiner l’homogénéité et franchir le podium final du WRC2 dimanche après-midi sur les bords de la Méditerranée, après avoir progressivement pris ses marques.
  • Auteurs récemment d’une série de trois victoires en Championnat de France au volant de la C3 Rally2, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud ne cachaient pas leurs ambitions en arrivant sur les bords de la Méditerranée. L’équipage de la C3 Rally2 profitait de la compétitivité de leurs gommes Michelin dans les conditions changeantes de la première journée pour prendre les commandes du rallye. Samedi, sur des spéciales marquées notamment par d’importantes cordes, Bonato et Boulloud mettaient à profit l’efficacité de la C3 Rally2 pour remporter leur premier rallye en ERC et enchaîner ainsi avec une quatrième victoire consécutive, avant de prendre le départ du mythique Critérium des Cévennes le week-end prochain, de nouveau dans le cadre du Championnat de France.
  • D’ores et déjà assuré du titre en ERC Junior, Laurent Pellier, copiloté par Marine Pelamourgue, mettait un point d’honneur à terminer sa campagne sur une très bonne note. Le pilote de l’Opel Corsa Rally4 rendait une copie parfaite en rentrant dans le Top 5 du classement ERC, au milieu des voitures quatre roues motrices, une performance de premier ordre révélatrice des qualités de sa monture. Au pied du podium de la catégorie RC4 à bord de leur Peugeot 208 Rally4, Oscar Palomo-Ortiz et Luis Vela Angel marquaient suffisamment de points pour devenir Champion d’Europe ERC4.
  • Le RallyRACC Catalunya – Costa Daurada accueillait également la dernière manche de la Peugeot Rally Cup Iberica. Auteur de son quatrième podium de la saison au volant de la 208 Rally4, Diego Ruiloba remportait la Peugeot Rally Cup Iberica.

ILS ONT DIT…

Yohan Rossel, Deuxième du RallyRACC Catalunya – Costa Daurada en WRC2 – Citroën C3 Rally2

« Il s’agissait de notre première participation à ce rallye, nous savions que le match serait difficile. Néanmoins, nous connaissons notre niveau de performance sur l’asphalte au volant de la C3 Rally2 et nous pouvions être ambitieux au départ. Nous nous sommes battus toute la saison pour la victoire, nous avons prouvé notre pointe de vitesse face aux meilleurs pilotes, sur des rallyes particulièrement concurrentiels. En WRC2, vous devez réaliser des rallyes parfaits pour être titrés, nous sommes parvenus à la faire en Croatie et au Portugal. Ce week-end, nous avons dû composer avec une crevaison en début de rallye, avant de parvenir à trouver le bon set-up et de monter sur la deuxième marche du podium. Nous avons tout de même réalisé un bon week-end. Je vais repartir en 2023 pour un programme en WRC2 avec la C3 Rally2, les enseignements de cette saison seront donc très importants. »

Yoann Bonato, Vainqueur du RallyRACC Catalunya – Costa Daurada en ERC – Citroën C3 Rally2

« Après nos trois victoires consécutives en Championnat de France et nos bonnes performances en ERC, nous avons pris la décision, avec mes partenaires, de nous engager sur cette manche asphalte réputée difficile pour la mécanique et les pneus. Le package C3 Rally2-Michelin nous a permis de rouler en pleine confiance. La route était très sale après le passage des pilotes WRC et nos bons réglages nous ont permis de nous exprimer pleinement pour nous imposer devant le nouveau Champion ERC 2022. Nous avons déjà eu le plaisir de remporter un rallye en WRC2, mais là, il s’agit de notre première victoire en ERC, c’est toujours agréable de gagner des rallyes internationaux. Finalement nous réalisons une très bonne saison avec la C3 Rally2 puisque nous enchaînons une troisième victoire consécutive et une cinquième cette saison, en plus de nos deux podiums en ERC. Ces résultats sont très motivants pour disputer plus de manches en ERC, je vais travailler dans ce sens. »

Laurent Pellier, Vainqueur du RallyRACC Catalunya – Costa Daurada en ERC4 et ERC4 Junior – Opel Corsa Rally4

« J’ai tout de suite été très à l’aise au volant de la Corsa Rally4 sur ces spéciales incisives. L’Opel est parfaitement taillée pour ces routes et j’ai pu m’intercaler entre des Rally2 beaucoup plus performantes. Se classer cinquième d’une manche de l’ERC avec une voiture deux roues motrices est inespéré, surtout avec une météo capricieuse en début de rallye. J’ai vécu une saison magique, je me suis toujours battu pour la victoire, que ce soit avec la Corsa Rally4 ou la Corsa e-Rally, j’ai beaucoup progressé avec ces voitures. Je tiens également à féliciter Timo Schulz qui vient de remporter l’Opel e-Rally Cup et je lui souhaite le meilleur pour son programme 2023 avec la marque Opel. »

Oscar Palomo-Ortiz, Champion ERC4 – Peugeot 208 Rally4

« Je suis très fier de décrocher ce titre en ERC4, je deviens le premier pilote Espagnol à remporter ce sacre dès la première année de participation. Je tiens à remercier sincèrement toutes les personnes qui m’ont soutenues dans ce programme. Nous avons beaucoup travaillé pour atteindre ce résultat. Ce week-end, le rallye était très difficile avec des spéciales sales, vous deviez avoir de bonnes trajectoires pour rester sur la route. Nous avons trouvé les bons réglages sur la 208 Rally4 et cela m’a permis d’avoir un bon feeling. Je suis maintenant concentré à 100% sur mon programme 2023. »

Didier Clément, Responsable Compétition Client Stellantis Motorsport

« Citroën Racing a régulièrement brillé en terres catalanes et ce week-end a confirmé la valeur ajoutée et le niveau de performance des voitures du catalogue de Stellantis Motorsport. Les résultats des équipages engagés avec la C3 Rally2, la Corsa Rally4 ou la 208 Rally4 démontrent un travail d’équipe dicté par l’objectif de performance et de victoires. Yohan Rossel a été très constant, Alejandro Cachon a impressionné, Yoann Bonato est un vainqueur indiscutable en ERC tandis que les pilotes au volant des Rally4 en ERC4 ont dominé les débats de manière incontestable. Nous avons été forts à tous les niveaux, nous réalisons un vrai résultat d’ensemble qui démontre toute la force de Stellantis Motorsport en rallye. Un mot enfin sur les débuts de Patrick Dejean avec la C3 Rally2 sur cette manche : c’est aussi notre vocation de permettre à des amateurs éclairés comme lui de prendre du plaisir sur de telles épreuves. Stellantis Motorsport a conçu des voitures en mesure de briguer la victoire dans leur catégorie respective et de procurer du plaisir, quel que soit le profil du pilote au volant. Les résultats de ce week-end mettent en exergue tout notre savoir-faire en rallye. Nous sommes tous prêts pour les prochaines échéances en 2023. »