Volkswagen WeShare : Un service d’autopartage 100% électrique lancé à Berlin

Le service de l’autopartage 100 % électrique de Volkswagen WeShare entre, auhourd’hui, dans le secteur en pleine expansion, à Berlin. Avec 1 500 e-Golf, la marque Volkswagen introduit sur les routes un parc de véhicules 100 % électrique qui fonctionneront à l’énergie verte.

WeShare est un système « free-floating », sans stations de location, qui fonctionne via une application. Un élargissement de WeShare, initialement à Prague, en collaboration avec ŠKODA, puis à Hambourg, est prévu pour 2020. ‘’Avec WeShare, nous avons adapté l’autopartage aux besoins des utilisateurs : facile à utiliser avec un fonctionnement 100 % électrique à l’énergie verte, explique Christian Senger, membre du Directoire de Volkswagen en charge de Digital Car & Services. Cette offre de grande ampleur et cohérente nous permet de nous démarquer de la concurrence. Nous sommes particulièrement bien positionnés pour participer au marché en pleine expansion de l’autopartage’’ 

Dès le lancement du système, les clients pourront bénéficier d’un tarif attractif de 0,19 € par minute. Ils seront également dispensés des frais d’inscription et d’aéroport. À compter du mois de septembre, les tarifs proposés seront répartis en trois catégories, avec un prix moyen de 0,29 € par minute.

Les clients devront posséder un smartphone et une carte de crédit, être âgés de 21 ans minimum, être titulaires du permis de conduire depuis au moins un an et disposer d’une adresse en Allemagne.

Après le lancement du système, les véhicules WeShare seront récupérés et chargés par les employés du service WeShare lorsque le niveau de la batterie sera faible. Plus tard, les utilisateurs seront incités à recharger les véhicules eux-mêmes.

Avec WeShare, Volkswagen ajoute un service de mobilité attractif à son écosystème « Volkswagen We ». Le nombre d’utilisateurs de l’autopartage en Allemagne a été multiplié par 14 depuis 2010. Environ 180 000 personnes étaient enregistrées comme utilisateurs de l’autopartage en 2010, un chiffre qui a atteint 2,46 millions début 2019. L’autopartage continue à se développer.