Dacia proposera des moteurs thermiques le plus longtemps possible

Dacia proposera des moteurs thermiques le plus longtemps possible
Dacia proposera des moteurs thermiques le plus longtemps possible

Dacia n’entend pas abandonner les moteurs thermiques aussi vite que les autres constructeurs. Bien que l’offre de la marque roumaine comprend déjà le modèle électrique Spring, les véhicules à essence, et non diesel, seront disponibles aussi longtemps que le permettra la réglementation européenne.

La marque Renault a annoncé qu’elle cesserait de vendre des voitures thermiques en 2030. La date de l’électrification complète a également été annoncée par Dacia, mais le constructeur roumain n’a pas l’intention de d’abandonner de sitôt ses moeurs thermiques. Cependant, si vous souhaitez toujours vous en tenir à sa philosophie de proposer des véhicules à un prix abordable, il n’y a en fait pas d’autre option. Les voitures électriques sont encore beaucoup plus chères que les modèles à moteur essence ou diesel. Cela se voit également dans la gamme Dacia, dans laquelle on ne trouvera pour l’instant qu’un seul modèle électrique, à savoir la DACIA SPRING, proposée à partir de 19 800 €.

Dacia reste une marque économique et écologique

Dacia a à cœur de concilier l’intérêt de chaque personne avec l’intérêt de la société dans son ensemble. Ainsi, l’utilisation de technologies éprouvées, donc plus économiques pour le client, permet d’éviter de nouveaux développements en s’appuyant sur la plateforme CMF-B. L’élimination du superflu dans les voitures, qu’il soit technologique ou cosmétique, permet de réduire leur poids et donc d’économiser du carburant ; une bonne nouvelle pour le portefeuille des propriétaires comme pour la planète. Dacia Jogger est ainsi 300 kg plus léger que ses principaux concurrents 7 places.

L’utilisation étendue de matériaux recyclés est une priorité pour Dacia. De ce fait, 12 % du plastique utilisé dans Duster provient du recyclage, ce qui est bien au-dessus de la moyenne des véhicules neufs sur le marché européen. Là encore, nous conjuguons l’intérêt du client avec l’intérêt de la planète.

Demain, Dacia ira encore plus loin dans l’utilisation de plastiques recyclés sur ses modèles. L’objectif est que 20 % du plastique présent dans la nouvelle génération de Duster provienne de la filière recyclage. Cette ambition passera par l’emploi de plastiques recyclés, non seulement pour les pièces invisibles comme souvent aujourd’hui, mais aussi pour les pièces extérieures apparentes. Dacia a initié cette approche avec le « skid plate » situé sous le bouclier avant de Sandero Stepway et va passer à la vitesse supérieure grâce à un nouveau matériau mis au point par les ingénieurs de la marque. Baptisé Starkle®, ce matériau, composé de plastiques recyclés, est à la fois écologique, robuste et élégant.

UNE EXPÉRIENCE CLIENT FACILE

Le nouveau chapitre de l’histoire de Dacia s’accompagne d’une évolution forte de la façon dont la marque interagit avec ses clients, pour leur offrir une expérience encore plus fluide, plus séduisante et conforme aux valeurs de Dacia.

La refonte complète des concessions du réseau Dacia, lancée au printemps, s’appuie sur de nouveaux showrooms conçus de façon fonctionnelle, ultra-flexible, éco-responsable et économiquement raisonnable. Pour y parvenir, Dacia développe une combinaison entre les expériences physique et digitale, notamment grâce à l’application de réalité augmentée sur smartphone.

« Dacia séduit chaque jour de nouveaux clients qui sont à la recherche de ce qu’il y a peut-être de plus précieux dans le monde d’aujourd’hui : l’essentiel. Ces nouveaux clients aspirent à une société raisonnée et responsable, à une nouvelle façon de concevoir l’automobile. Une voiture qui donne envie car elle offre du contenu, du confort, du look, et c’est aussi de loin la plus abordable : c’est ça Dacia ! l’essentiel sans compromis, le design sans surcoût. »

DENIS LE VOT, CEO DE LA MARQUE DACIA