Dacia Jogger Extreme
Dacia Jogger Extreme

Un éventuel dysfonctionnement du système de contrôle de la charge de la batterie du modèle Dacia Spring a conduit l’entreprise à initier une campagne de rappel de service pour certaines des voitures vendues en Europe.

D’après les informations publiées par le site roumain Profit.ro. Environ 6 000 véhicules Dacia Spring, immatriculés en France, ainsi qu’un nombre nettement moins élevé de véhicules en Roumanie et sur d’autres marchés européens, seront rappelés pour une mise à jour logicielle lors de leur passage en atelier pour une révision ou d’autres problèmes de service.

La raison en est l’allumage d’un voyant sur le tableau de bord et, dans certaines situations, l’incapacité de démarrer les lieux. Ce dysfonctionnement survient parce que le chargeur de la voiture reçoit un signal incorrect d’un des microprocesseurs situés dans le convertisseur DC. À la suite de cette erreur, l’un des fusibles de sécurité, qui déconnecte la batterie en cas de danger, se déclenche, empêchant ainsi le démarrage du véhicule. 

Par conséquent, les ingénieurs de Dacia doivent reprogrammer le logiciel du chargeur, ainsi que celui de l’ordinateur de contrôle. Environ 6 000 voitures Dacia Spring sont concernées par cette campagne. En Roumanie, selon des informations non officielles, le nombre de véhicules concernés est nettement moindre. Étant donné que cette réparation ne relève pas de la sécurité, ce qui exigerait une notification aux autorités ou l’envoi d’avis aux propriétaires, les interventions sur les véhicules ne seront effectuées que s’ils sont amenés au service. Dacia dispose d’une page dédiée aux campagnes de rappel, et les propriétaires peuvent vérifier grâce au numéro de série VIN si leur véhicule est concerné par une telle campagne : https://www.dacia.ro/rechemare-in-service.html

Rappelons, par ailleurs, qu’en décembre 2022, le modèle roumain 100% électrique enregistre sa première campagne de rappel officielle. Dacia avait averti individuellement les propriétaires des modèles fabriqués dans l’usine chinoise de Shiyan entre le 26 avril et le 4 octobre 2022, afin d’effectuer une opération de remplacement de pièces. En France, Dacia avait rappellé environ 1 100 voitures pour mener à bien ce processus de remplacement.