Renault Zoe et Dacia Spring menacées : Hyundai s’attaque au marché européen avec deux nouveaux VE

Hyundai Casper
Hyundai Casper

Le mois dernier, Hyundai a confirmé qu’elle développait un petit véhicule électrique abordable pour l’Europe avec un prix de départ inférieur à 20 000 €, mais un nouveau rapport affirme qu’un deuxième véhicule électrique est sur le point d’être lancé. Les deux modèles devraient faire leurs débuts à la mi-2023 et à la fin de 2024.

Selon Autocar, les VE seront les successeurs de la Hyundai i10, positionnée sur le segment des citadines (A-Segment). Ils devraient rivaliser avec les prochains VW ID.1 et ID.2, ainsi que les deux modèles électriques de la firme française Renault Zoe et Dacia Spring.

Il n’y a pas d’informations officielles sur la conception des véhicules électriques, mais nous nous attendons à ce que l’un d’eux adopte un style similaire à celui de la Hyundai i10, l’autre étant légèrement plus spacieux et plus grand comme le Hyundai Casper. Cependant, ce qui est sur c’est que les petits véhicules électriques de Hyundai utiliseront un module d’entraînement intégré (iDM) fourni par BorgWarner, capable de produire jusqu’à 181 ch. Cela semble trop pour une citadine, donc les ingénieurs vont probablement la réduire, ou du moins réserver tout le potentiel des moteurs électriques aux variantes de marque N encore non confirmées.

Comme les marges bénéficiaires dans les segments plus petits sont assez baisse, Hyundai pourrait adopter la plate-forme K1 éprouvée, sur laquelle plusieurs modèles Hyundai et Kia sont construits.

Outre le duo de petites voitures électrique, le plan de Hyundai comprend 10 autres lancements de véhicules électriques en Europe d’ici 2030. Avoir beaucoup de véhicules à zéro émission aidera le constructeur automobile coréen à se conformer aux réglementations très strictes en matière d’émissions avant de passer uniquement aux véhicules électriques sur le Vieux Continent au cours de la prochaine décennie.