Stellantis et Vulcan étudient l’alimentation de l’usine de Rüsselsheim en énergie géothermique

Vulcan_Energy - Stellantis
Vulcan_Energy - Stellantis

Stellantis et Vulcan Energy Resources Limited (Vulcan ; ASX : VUL, FSE : VUL) ont signé une lettre d’intention engageante pour la première étape d’un projet visant à développer l’utilisation de la géothermie pour décarboner le mix énergétique du site industriel de Stellantis à Rüsselsheim en Allemagne, où sont fabriquées la DS 4 et l’Opel Astra. Selon les estimations actuelles, ce projet pourrait fournir une part importante des besoins énergétiques annuels du site dès 2025.

La première phase, qui concerne la partie la plus au nord du secteur étudié par Vulcan dans la Haute Vallée du Rhin, inclura une étude de faisabilité préalable menée par Vulcan et axée sur la construction d’installations géothermiques pour l’usine de Stellantis. Si les résultats sont concluants, la phase suivante se concentrera sur le forage, avec des études et un développement plus poussés. Stellantis prévoit de financer 50 % de la conception du projet, qui est également soutenu par les autorités locales.

Stellantis et Vulcan ont pour but de produire et fournir une électricité propre au réseau pour un usage interne et externe, conformément à la loi sur les énergies renouvelables (EEG) allemande, tout en transférant la chaleur ainsi créée au site de Stellantis.

« Ce partenariat avec Vulcan renforce notre engagement visant à promouvoir des solutions énergétiques propres dans toute notre entreprise », a déclaré Carlos Tavares, CEO de Stellantis. « Il fait partie des nombreuses mesures que nous avons prises pour atteindre les résultats, l’impact et la durabilité prévus dans notre Plan Stratégique Dare Forward 2030. »

Stellantis s’engage à devenir le champion du secteur en matière d’atténuation des changements climatiques, en atteignant un bilan carbone net zéro d’ici 2038, avec une réduction de 50 % d’ici 2030. Cet accord avec Vulcan Energy marque la première utilisation potentielle de l’énergie géothermique par Stellantis dans le but de décarboner et localiser l’approvisionnement énergétique d’un de ses sites industriels. 

« La mission principale de Vulcan est la décarbonation, par le biais des énergies renouvelables et de l’approvisionnement en lithium, sans utiliser de combustibles fossiles et avec une empreinte carbone neutre », a déclaré le Dr Francis Wedin, Directeur Général de Vulcan. « Vulcan apporte son soutien à Stellantis, notre client le plus important et l’un de nos principaux actionnaires, dans son plan de décarbonation de ses activités en Europe. Bien que nous continuions à privilégier la production de lithium et d’énergie géothermique dans notre gisement de saumure de la Haute Vallée du Rhin, ce projet représente une opportunité supplémentaire d’élargir nos possibilités de développement vers certaines des zones plus périphériques, soutenus par des partenaires industriels tels que Stellantis. »  

« Je suis ravi du partenariat entre Stellantis et Vulcan Energy annoncé aujourd’hui », a déclaré Boris Rhein, ministre-président de Hesse, en Allemagne. « Ce sont de très bonnes nouvelles pour Hesse, qui démontrent la totale compatibilité entre la protection du climat dans notre état et une production industrielle de pointe au moyen d’idées novatrices. »

Cet accord avec Stellantis renforce également l’impact zéro carbone de Vulcan sur le secteur des véhicules électriques européens, en complément de l’empreinte carbone neutre de son projet Zero Carbon Lithium™, tout en créant de la valeur pour les actionnaires.